Train Tibetin

Partez en Asie pour un voyage atypique à bord du train le plus haut du monde ! Lors de votre voyage au Tibet, vous découvrirez les vestiges de la Chine millénaire qui jalonnent la route jusqu’à Lhassa. Le royaume du Tibet vous dévoilera alors ses trésors bouddhiques et ses paysages splendides, entre montagnes majestueuses et hauts plateaux désertiques gelés.

Train le plus haut du monde

Histoire du train qui relie le Tibet à la Chine

La construction du chemin de fer qui relie la province de Qinghai en Chine et le Tibet est un ouvrage emblématique et le premier grand projet de mise en valeur de la Chine occidentale. C’est aussi la première ligne reliant le Tibet au reste de la Chine, qui doit permettre le développement économique de la région ainsi que le tourisme. Dès 1984, un tronçon du chemin de fer long de 814 kilomètres entre Xining, chef-lieu de la province de Qinghai, et Golmud a été mis en service. On peut d’ailleurs lire sur le panneau d’inscription à la sortir de la ville de Golmud : « Un dragon de fer danse sur le Toit du monde ».

Ligne ferrovière Qing-Zang

Train le plus grand mais aussi le plus long

Ce train emblématique qui relie les villes de Chine à Lhassa au Tibet ne manque pas de superlatifs. La preuve en quelques chiffres :

  • Le chemin de fer construit sur le plus haut plateau du monde : il traverse 960 km à plus de 4 000 m d’altitude et le point culminant est de 5 072 m.
  • Le plus long chemin de fer du plateau : avec une longueur totale de 1 142 km.
  • La plus grande vitesse du train sur le sol gelé du plateau : à 120 km/h. Sur les tronçons de pergélisol, partie profonde du sol en permanence gelée, la vitesse est de 100 km/h.
  • La gare ferroviaire la plus élevée du monde : la gare du mont Tanggula à 5 068 m d’altitude.
  • Le tunnel de pergélisol le plus élevé du monde : le tunnel du mont Fenghuo à 4 905 m d’altitude.
  • Le tunnel de pergélisol le plus long du monde : le tunnel du mont Kunlun avec 1 686 m.

Les trains à destination de Lhassa au Tibet, départs en Chine

Cinq grandes villes de Chine desservent Lhassa, capitale du Tibet. Avant de partir, il est important que vous ayez de bons conseils pour votre voyage à travers la Chine. Petites visites pour le Toit du monde de la région de l’Himalaya.

Pékin – Lhassa

Avant de partir pour Lhassa, on vous propose de visiter les lieux incontournables de la capitale chinoise à savoir la place Tian’anmen, où se trouve la Cité Interdite, jadis lieu de résidence des empereurs chinois et centre du pouvoir politique, et le Temple du Ciel, considéré comme l’achèvement de l’architecture chinoise traditionnelle.

Lanzhou

Faisant l’objet d’une halte de la ligne Pékin-Lhassa, la ville historique de Lanzhou est située sur la fameuse Route de la Soie, à 1 600 m d’altitude. Vous pourrez admirer un panorama superbe de la ville sur la colline de la Pagode blanche, située sur la rive opposée du fleuve Jaune, deuxième plus long fleuve de Chine.

Xining

Train le plus long du Tibet

Chef-lieu de la province de Qinghai situé à 2 275 m d’altitude, vous pourrez y visiter le monastère de Kumbum de l’école Gelugpa à laquelle appartient le Dalaï-lama. Il faut 24 heures pour gagner Lhassa depuis Xining ! A bord du train, on découvre de belles dunes de sable gris et le majestueux lac Qinghai, le plus grand lac salé de Chine, avant de laisser place à la steppe qui rappelle celle de la Mongolie.

Chongqing

Surnommée la ville-montagne à cause de ses reliefs même en plein centre, lancez-vous dans la visite des quartiers historiques au nord-ouest de la ville, de son centre-ville moderne et du vieux quartier et son marché sur le versant ouest du centre-ville.

Chengdu

Appelée métaphoriquement « la ville des hibiscus », vous pourrez arpenter la vieille rue Jinli, quartier conservant le style des vieux quartiers de Chengdu, où vous trouverez de nombreux commerces et restaurants.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire