• Voyage au Japon : bien préparer son ascension du Mont Fuji

    Vous avez toujours rêvé d’escalader des montagnes ? Alors, profitez-en lors de votre voyage au Japon en partant à la conquête du Mont Fuji ! Situé sur l’île de Honshü, il est le point culminant du Japon avec une altitude de 3 776 mètres. Si vous souhaitez vivre pleinement votre ascension, il est important que vous ne laissiez aucun détail au hasard. Une ascension du Mont Fuji, ça ne s’improvise pas, ça s’organise ! Voici quelques conseils pour vous y préparer.

    Quand grimper sur le Mont Fuji ?

    Autant vous le dire tout de suite, il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour grimper sur le Mont Fuji lors de votre circuit au Japon : vous pouvez aussi bien le faire de nuit que de jour. Les grimpeurs chevronnés vous diront qu’il est nettement plus intéressant d’entreprendre l’ascension du Mont Fuji la nuit. Vous pourrez ainsi admirer le lever du soleil. Spectacle inoubliable garanti !

    Bien sûr, vous ne serez pas le seul à vouloir votre bout de spectacle. Attendez-vous donc à trouver beaucoup de monde sur place. C’est peut-être le seul davantage à faire la montée de nuit. Dites-vous qu’au moins vous aurez des gens autour de vous avec qui partager et échanger sur cette expérience unique. De plus, nous vous garantissons des sensations et des émotions que vous n’oublierez pas de si tôt !

    Vous préférez faire l’ascension de jour ? Libre à vous ! Cependant, vous n’assisterez évidemment pas au lever du soleil, ce qui reviendra finalement à faire l’ascension d’un volcan ordinaire. Dommage de voyager jusqu’au Mont Fuji et de ne pas profiter à fond des merveilles qu’il offre.

    Comment se rendre au Mont Fuji ?

    mont-fuji

    Si vous êtes à Tokyo, rien de plus simple pour vous d’atteindre le Mont Fuji. Un bus vous y conduira directement pour un tarif aux alentours de 5 000 yen aller-retour. Comptez environ 2h30 de route. Attention, le trajet se fait au départ de Shinjuku. Pour les non initiés, il s’agit d’un des 23 arrondissements de Tokyo. Vous le trouverez facilement sur une carte.

    Passons aux petits conseils pratiques :

    • Pour prendre ce fameux bus, vous devez impérativement réserver votre billet en ligne en indiquant vos horaires de départ et de retour. Vous réglerez l’ensemble directement à la station de bus, alors n’oubliez surtout pas d’imprimer votre réservation et de la présenter au guichetier, sinon vous ne pourrez pas partir.
    • Ne choisissez pas vos horaires d’arrivée et de retour à la hâte. Certains paramètres ne doivent surtout pas échapper à votre organisation, comme la durée de l’ascension. Au vu de l’affluence de touristes, comptez bien entre 7 heures et 9 heures pour profiter pleinement du Mont Fuji.

    Comment s’équiper pour l’ascension du Mont Fuji ?

    Les vêtements

    L’erreur du débutant est de se fier à la chaleur ambiante : il fait bon donc nul besoin de prendre un pull. Et c’est en ceci que réside toute votre erreur. Sachez que plus on prend de l’altitude, plus l’atmosphère se refroidit. Vous le savez sûrement, alors rappelez-vous-en au moment de préparer vos vêtements. Cela vous évitera bien des désagréments ! Le Mont Fuji n’est pas juste une balade, il s’agit bel et bien d’une ascension.

    En dehors des vêtements chauds, les chaussures de marche sont bien sûr obligatoires. Oubliez les simples baskets, ou alors attendez-vous à avoir de sacrées cloques !

    Le matériel

    Avis aux photographes (et même aux amateurs), pensez à prendre des piles de rechange. Soumises au froid, les piles s’usent plus rapidement. (Le froid sera décidément votre ennemi durant cette expédition !) Ce serait donc vraiment dommage de ne pas pouvoir immortaliser votre ascension à cause d’un manque de prévoyance.

    Si vous grimpez de nuit, pensez à prendre une lampe de poche, ou mieux, une lampe frontale pour plus de praticité !

    Les précautions

    Vous êtes parti pour 7 à 9 heures d’ascension, donc pensez bien à faire vos besoins avant.

    Vous trouverez des toilettes (payantes) au sommet du Mont Fuji. Mais vous imaginez bien qu’avec le nombre de touristes, elles sont bien souvent inaccessibles.

    La nourriture

    Un casse-croûte est évidemment préférable, sinon, crampes d’estomac garanties ! N’oubliez pas non plus d’emporter de l’eau avec vous. C’est finalement peut-être le plus important. Et une bouteille de 2 litres au moins. Vous n’irez pas loin avec une bouteille de 50 cl.

    mont-fuji-ascension

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire