Ville de Shanghai

La Chine est un pays qui attire de plus en plus d’étrangers depuis ces dernières années. Etant l’un des rares pays à ne pas avoir vraiment subi les conséquences de la crise économique (si ce n’est pas du tout), il fait rêver de plus en plus de curieux mais aussi de nombreux chercheurs d’emplois.

Cependant, la Chine c’est quand même loin (un peu plus de 8000 km) et la culture y est très différente de chez nous. Alors avant de partir, il faut prendre en compte plusieurs critères qui vous seront très utiles dans l’organisation de votre voyage.

La ville

La première question que vous devez vous poser est : dans quelle ville aller ? Vous pouvez choisir une des grandes agglomérations comme Pékin ou Shanghai mais sachez que certaines villes moins grandes sont aussi en plein essor et offrent des opportunités intéressantes au niveau de l’emploi.

Le plus important est de pouvoir trouver une entreprise où vous pourrez vous faire comprendre et comprendre ce que l’on vous demande (parce qu’à part être bilingue en mandarin ou cantonais, on ne vous embauchera pas dans une entreprise chinoise). Du coup, le choix est quand même restreint aux moyennes et grandes villes (vous aurez tout le loisir de visiter les provinces pour votre expérience personnelle).

En dehors de Pékin et Shanghai vous trouverez certainement des opportunités à Shenzhen, Hubei ou encore Chongqing…

Ville de Dalian

Le contrat

L’idéal pour vous, étranger qui veut travailler dans un autre pays, est le contrat d’expatriation. Il est beaucoup plus intéressant que les contrats locaux dont les rémunérations sont beaucoup plus basses que les salaires français. De même, si vous avez un contrat local vous devrez cotiser vous-même pour la retraite et la sécurité sociale française.

Le contrat vous sera aussi d’une grande utilité lors de votre demande de visa. Bien sûr vous pouvez tout d’abord entrer sur le territoire chinois avec un visa tourisme mais à partir du moment où vous voudrez le transformer en visa travail, vous serez obligé de sortir du territoire afin d’y re-rentrer avec votre nouveau visa travail.

La barrière linguistique

Si tout se passe bien jusque-là, vous devriez certainement avoir trouvé un emploi dans une compagnie anglaise, française ou autre. Au travail, pas de réel soucis au niveau de la langue donc. Or, vous avez une vie en dehors de votre travail.

Il est encore rare de tomber sur des chinois qui parlent une langue étrangère à part pour baragouiner quelques mots. Avoir quelques bases en mandarin ou cantonais (le mandarin reste le plus courant mais surtout dans le Nord de la Chine) vous aidera au quotidien afin de communiquer avec vos voisins, faire vos courses ou tout simplement commander au restaurant.

Vous pouvez prendre des cours avant de vous envoler mais sinon, pas d’inquiétudes, des cours sont souvent disponibles dans les grandes villes.

La culture

Comme dit plus haut, la culture chinoise est très différente de la culture française. Pour autant, il ne faut pas se fier aux préjugés et autres clichés que l’on entend souvent en France. Les chinois sont d’un naturel très accueillant et on maintenant l’habitude de voir des occidentaux.

La génération des plus jeunes étant plus ouvert à l’internationalisation, ils viennent souvent vers les occidentaux afin de parler, d’échanger.

Leur culture est très différente car ils ont de nombreuses traditions et habitudes que nous n’avons pas. Il est inutile de vouloir franchir le fossé des cultures d’un coup, certains sujets restent tabous là où nous en parlons librement et inversement. C’est un échange qui se fait progressivement et dans certaines limites.

Là où la culture prend une place très importante c’est justement au travail. Le respect et la hiérarchie sont très importants dans la culture chinoise. Tout le monde vient au travail en costume et les collègues se vouvoient et s’appellent par leurs noms de famille, c’est une marque de respect et cela se fait d’autant plus envers les supérieurs et les aînés. La hiérarchie est très pointilleuse et ce jusque dans l’attribution des places autour d’une table. C’est ce que les chinois appellent le « guanxi » : le fait de bien gérer ses relations professionnelles.

N’hésitez pas à faire un maximum de recherches sur les points que vous voulez éclaircir, la culture chinoise est très vaste et l’une des plus anciennes. Une chose est sûre, c’est une expérience qui vous marquera à jamais !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire