Kinkaku-ji ou Rokuon-ji, Temple du Pavillon d’or

Lors de votre voyage au Japon, nous vous proposons de visiter quelques temples bouddhistes à Kyoto parmi les 60 temples existants, eux-mêmes ne représentant qu’une petite partie des 1 600 temples autrefois dispersés dans toute la préfecture de la ville ! Construits entre le VIIIème et le XVIIIème siècle, ils participent fortement à l’histoire du Japon.

Temples à l’ouest de Kyoto

Kinkaku-ji ou Rokuon-ji, Temple du Pavillon d’or

Ce magnifique temple impérial recouvert d’or pur, sauf au rez-de-chaussée, est au cœur du jardin des cerfs. Vous apercevrez au sommet de son toit couvert de bardeaux un fenghuang doré, c’est-à-dire un phœnix chinois. C’est un bâtiment harmonieux et élégant qui accueille plusieurs reliques de Bouddha.

Ryoan-ji, Temple du repos du dragon

Jardin de Ryoan-ji
Jardin de Ryoan-ji

Ce monastère zen situé dans le nord-ouest de la ville fait partie des monuments historiques de l’ancienne Kyoto. Pour beaucoup, son nom évoque davantage son célèbre jardin de pierre, considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la culture zen japonaise, fait d’érables et de pins rouges.

Nishi Hongan-ji, Temple du vœu originel de l’ouest

Temple du voeu originel de l'ouest-Kyoto-nishi-hongan-ji
Temple du voeu originel de l’ouest – Nishi Hongan-ji

Célèbre pour les statues d’Amida, du prince Shôtoku et du prêtre Hônen, ce temple est de taille imposante. Vous serez admiratif devant sa salle de prière faite tout en bois et décorée de portes coulissantes ornées de phœnix.

To-ji, Temple de l’est

Ce temple bouddhiste est surtout célèbre pour sa pagode à cinq étages construite à l’origine pour protéger la ville. Mesurant 57 mètres de hauteur, cela en fait la plus grande tour en bois du Japon.

Temples à l’est de Kyoto

Kiyomizu-dera

Il s’agit de l’un des endroits les plus célèbres et les plus visités de Kyoto. Son nom vient de la chute d’eau qui se trouve dans son enceinte. Son bâtiment principal est célèbre pour sa plateforme soutenue par des centaines de piliers à flanc de colline qui donne une vue impressionnante sur Kyoto.

Daigo-ji

Temple bouddhiste Daigo-ji
Temple bouddhiste Daigo-ji

Plusieurs bâtiments de ce temple, y compris le hall principal et la pagode à cinq étages, sont classés Trésors nationaux au Japon. Sa pagode est d’ailleurs le plus vieil édifice de la ville encore subsistant. De plus, vous y verrez plusieurs dizaines d’œuvres classées « œuvres culturelles importantes ».

Enryaku-ji

Ce monastère situé sur le mont Hiei est l’un des temples les plus importants de l’histoire du Japon. A l’apogée de sa puissance, c’était un immense complexe de près de 3 000 temples secondaires et d’une armée de moines-guerriers.

Sennyu-ji

Temple Sennyu-ji - Kyoto
Temple Sennyu-ji

Il s’agit d’un temple mortuaire pour les aristocrates et la maison impériale qui abrite de nombreux tombeaux officiels d’empereurs japonais. Vous y verrez la plus grande peinture du Japon, mesurant 8 mètres sur 16 mètres, représentant Bouddha sur son lit de mort.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire